Do It Yourself

Eau démaquillante naturelle – DIY

Pourquoi faire sa propre eau démaquillante naturelle ?

Pour l’historique, je ne me sers plus de démaquillant classique car avec mes yeux sensibles, je me retrouve avec des yeux rouges qui grattent et qui piquent. J’avais trouvé des eaux micellaires pour peaux et yeux sensibles vendues en pharmacie ou parapharmacie mais ayant compris ce qu’étaient une eau micellaire, j’ai décidé de chercher une alternative pour me démaquiller ou nettoyer ma peau de ses impuretés. (Je vous laisse relire ici les raisons qui m’ont poussé à ne plus utiliser d’eau micellaire). Je me suis donc penchée vers des eau démaquillante naturelle.

Et finalement, j’ai réalisé que se démaquiller efficacement avec des produits naturels, non seulement c’est possible, mais en plus, c’est facile. Et en petit bonus c’est économique. Parfait, non ?

La recette

Pour la recette, c’est plutôt simple, dans un flacon mélangez 50% d’huile végétale et 50% d’hydrolat. Vous pouvez par exemple mélangez deux huiles ou deux hydrolats si le total reste à 50% pour la phase huileuse et 50% pour la phase aqueuse.
Et voilà ! Facile hein ?

Pour l’utiliser, vous n’aurez plus qu’à secouez votre flacon, pour que les deux phases se mélange, mettre quelques gouttes sur un coton (réutilisable, of course!) et le tour est joué.

Ma recette personnalisée

Pour la mienne, ayant des rougeurs depuis la fin de ma grossesse, j’ai opté, cette fois-ci, pour un mélange d’huile de chanvre et d’huile de Calophylle Inophyle Bio (car elles sont très efficaces pour les peaux à imperfections et les rougeurs). J’ai choisi pour parfaire mon eau démaquillante un hydrolat de rose de Damas car il est apaisant, tonifiant et anti-rides.   

Eau démaquillante naturelle et efficace
Photo eau démaquillante HV Calophylle Inophyle, HV Chanvre et Ha Rose de Damas

Alors bon ok, la couleur est un peu étrange mais au moins elle correspond parfaitement aux besoins actuels de ma peau. Et toc !

Les ingredients de l’eau démaquillante naturelle

Pour les huiles, voici quelques exemples suivant le type de peau que vous avez :

  • Huile de Jojoba est magique car elle s’adapte aux peaux sèches pour les nourrir et les hydrater mais également aux peaux grasses car elle régule l’excès de sébum. En plus de ça, elle régénère et répare les peaux abîmées.
  • Huile de noyau d’abricot permet de raviver et de donner un coup d’éclat au visage. Petit plus, elle est tonifiante, assouplissante et régénérante.
  • Huile de Calophylle Inophyle est parfaite pour les rougeurs car étant réputée pour aider à la circulation, elle aide aussi à réduire la couleur violacée des cernes. 
  • Huile de Coco pour les peaux sèches et abimées, elle est très nourrissante et apaisante.
  • Huile d’Avocat pour les peaux matures car elle est régénérante, calmante et restructurante.
  • Macérat huileux de Calendula pour les peaux fragiles, elle sera parfaite pour apporter douceur et protection à votre peau.

Pour les hydrolats, voici les plus connus :

  • Hydrolat de Rose de Damas (comme je vous l’ai dis plus haut) est apaisant, tonifiant et anti-rides.
  • Hydrolat de Bleuet lui est parfait pour les yeux sensibles et fatigués car il est adoucissant et apaisant.
  • Hydrolat de Bambou pour les peaux mixtes grâces à ses propriétés qui pourront matifier votre teint et il laissera votre peu hydrater et tonifier.
  • Hydrolat de Fleur d’Oranger pour les peaux sèches et sensible grâce à ses vertus tonifiantes, régénérantes et apaisantes pour la peau.

Et quelques autres exemples :

  • Hydrolat de Tea Tree, magique pour les peaux acnéiques (selon une amie) mais je ne l’ai jamais testé personnellement.
  • Hydrolat de Camomille allemande pour les peaux sensible car il est apaisant et adoucissant alternative peaux sensibles hydrolat de lavande fine qui est apaisant et régénérant.
  • Hydrolat d’Hélichryse Italienne est conseillée pour les peaux à rougeurs (comme la mienne, il sera dans ma prochaine lotion).
  • Hydrolat de Citron pour les peaux mixtes ou grasses grâces au côté purifiant du citron. Alternative pour les peaux grasses : l’hydrolat de Palmarosa.

Bien entendu, il y en a beaucoup d’autres, je vous ai mis ceux que j’ai le plus retrouvé dans les articles que j’ai pu lire ou pour m’en être servie à titre personnelle.

Trucs et astuces

Pour le flacon, voici mes conseils :

  • Utilisez un flacon opaque pour que la lumière ne passe pas, ce qui permet une plus longue conservation de votre produit.
  • Si vous n’en avez pas, un flacon airless en plastique recyclé (si possible, n’oublions pas la planète). Si vous l’utilisez bien, il permettra à votre solution de ne pas être en contact direct avec l’air, ce qui rallongera la durée de vie de votre lotion. Ça ne bloquera pas les rayons du soleil mais c’est mieux que rien.
  • Ne prenez pas de trop gros flacon pour fabriquer un litre de produit d’un coup. Etant donné que nous utilisons des produits naturels qui sont notamment sans conservateurs, la lotion n’a pas une durée de vie illimité. N’en faites donc pas trop à la fois, surtout que la recette est simple comme bonjour.

Pour les ingrédients, si vous faites de la cosmétiques maison, essayer au maximum de réutiliser les produits que vous aviez déjà entamés pour une autre recette. Histoire de ne pas jeter et donc de ne pas gaspiller.

Pensez bien sûr à trouver des ingrédients de qualité comme par exemple des huiles végétales bio de premières pression à froid.

Et vous quel mélange allez-vous faire ? Connaissez-vous d’autres solutions naturelles pour soigner votre peau et pour la démaquiller ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.