Do It Yourself

Recette de savon au lait maternel, une alternative – DIY

Pourquoi une seconde recette de savon au lait maternel ?

Cette recette, comme vous pouvez vous en douter n’est pas la même que la recette dite classique. Elle est aussi simple que cette dernière, par contre cette recette de savon au lait maternel « ++ » chouchoutera encore plus votre peau et celle de bébé.

Mais avant de tout vous dire, je me permets une petite précision. Pour les mamans ou les personnes ne produisant pas de lait maternel, vous pouvez tout à fait utiliser du lait d’ânesse ou certains lait végétaux. Je ferais plus de recherches à ce sujet et vous tiendrez informés bien entendu.

La recette de savon au lait maternel « ++ »

Ingrédient pour le savon au lait maternel
Ingrédient pour le savon au lait maternel

Vous avez besoin de :

  • 140 ml de lait maternel
  • 120g de savon d’Alep
  • 3 cs d’huile végétale
  • 2 cs de miel

 La recette est très similaire à celle du savon au lait maternel classique, la voici :

  • Faites chauffer tout d’abord au bain marie le mélange savon d’alep et lait maternel, rajoutez ensuite le miel et remuez jusqu’à obtention d’une texture homogène et lisse
Mélange du lait maternel et du savon d'alep
Mélange du lait maternel et du savon d’alep
  • Rajoutez enfin l’huile végétale et remuez.
Après rajout de l'huile végétale
Préparation après ajout de l’huile végétale
  • Votre préparation est prête. Versez maintenant dans les moules que vous aurez préalablement préparés et placez les savons au réfrigérateur. Le mélange étant par contre plus liquide que la version classique, il faudra les laisser plus longtemps. Je les ai laissés 24h pour qu’ils durcissent bien.
  • Ensuite démoulez les savons et laissez-les sécher un mois minimum dans un endroit frais et sec.

Côté ingrédients

J’ai personnellement tenté une fournée avec de l’huile végétale de noyau d’abricot et une fournée avec de l’huile végétale de Jojoba. Pour ceux qui n’ont pas lu l’article sur la recette classique, j’avais pu tester l’huile de coco et l’huile d’olive.

Pour le savon, vous avez encore une fois le choix entre savon d’Alep et savon de Marseille et je vous conseille également le savon d’Alep (forcément, je ne change pas d’avis constamment, enfin… presque pas).
Au cas où vous n’avez pas lu mon premier article je rappel qu’il faut bien choisir le savon le plus naturel possible. Dans le cas du savon d’Alep, il faut juste huile d’olive, huile de baie de laurier et soude caustique, rien de plus. Je vous conseille également (si vous ne râpez pas vous-même votre savon) de le prendre en poudre plutôt qu’en paillettes pour une question de praticité (c’est tellement plus rapide et facile à faire fondre, ça se mélange beaucoup plus vite. Sinon de râpez un savon, avec un économe ça va bien.

Et le miel…

Et oui, quelques mots sur le miel car quand j’ai trouvé cette recette, je me suis demandé pourquoi le miel ? Même si je sais qu’il y a de nombreux bienfaits. Je souhaitais savoir lesquels. Le miel est nourrissant donc il est adapté aux peaux sensibles, sèches et abimées. Il est également réputé pour les bienfaits qu’il apporte sur les peaux eczémateuses du fait de ses vertus apaisantes et réparatrices Il va d’ailleurs aider à la cicatrisation de la peau. Et en plus de ça, il vous laissera la peau hydrater.
Rien que ça !

Mon avis après test

J’ai pu tester les savons quelques fois et en effet je trouve que la texture est différente. Le savon est plus doux au toucher et il est encore plus agréable que le savon au lait maternel classique. Je le trouve encore plus nourrissant pour la peau. Et je pense que c’est cette recette que je ferais le plus pour bébé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.